Daniel Sperling : le numérique est-il seulement fictif ou créé-t-il de l’emploi ?

numérique-est-il-fictif

L’automatisation, les plateformes numériques et d’autres innovations changent la nature fondamentale du travail, explique un élu apparenté Les Républicains membre de la majorité de Christian Estrosi à Marseille. La compréhension de ces évolutions technologiques peut aider, les chefs d’entreprise et les travailleurs, les politiques et fonctionnaires d’une région à aller de l’avant. Mais, le numérique doit faire face aux inquiétudes et enquêtes sur le fait qu’il génère plus d’emplois fictifs sur le plan financier.

Quelle analyse les élus portent sur les avantages du numérique dans la création de l’emploi ?

Selon plusieurs élus, le numérique n’est pas que fictif, il créé aussi de l’emploi. De nos jours, les sites d’emplois tels que LinkedIn et Monster changent et innovent la manière la façon dont les individus cherchent du travail et les entreprises recrutent des candidats.

Aussi, vous remarquerez qu’une majorité de travailleurs indépendants choisissent de plus en plus d’offrir leurs services sur des plateformes numériques comme Uber et Etsy, etc.

Avec le numérique, il est plus facile e concilier par exemple un mandat d’élu ou une carrière de fonctionnaire territorial et un emploi en tant qu’indépendant. Cette tendance vers le numérique remette en question les modèles conventionnels sur la façon dont le travail est effectué, Daniel Sperling ancien conseiller régional délégué au numérique et chargé de l’innovation à la Mairie.

Il est clair que les nouvelles technologies ont transformé tous les métiers de tous les secteurs d’activités. Il s’agit des médias, du commerce, de la politique, de l’assistance publique dans les hôpitaux, principalement à Marseille, analyse Daniel Sperling ancien fonctionnaire régional dans le domaine du numérique.

L’impact du digital dans la fonction publique !

La technologie numérique a un impact sur les lieux de travail de la fonction publique (carrière fonctionnaire, mandat d’élu régional), note Daniel Sperling. Selon plusieurs enquêtes, il y a un nombre croissant de fonctionnaires, même d’un rang très élevé dans la fonction publique territoriale qui reconnaissent l’importance du « numérique » sur leur façon de travailler. Le numérique permet d’avoir de la transparence dans la vie publique et dans les activités.

Comment former les fonctionnaires aux emplois non-fictifs du numérique ?

Pour qu’une relation professionnelle entre l’exécutif régional et les citoyens soit agile, axée sur les citoyens, transparente, sécuritaire, il est nécessaire d’acquérir des compétences digitales au travail, a déclaré un haut cadre et conseiller régional. Pour cela, il suffit d’offrir aux fonctionnaires municipaux des cours et des sessions de formation gratuits. Mais pas que, ces formations doivent aussi être facilement accessibles. Ce qui permet d’améliorer leur situation professionnelle vis-à-vis de l’exécutif régional – Daniel Sperling.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *